Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
mercredi 21 juillet 2021

Félicien Brut accordéon
Thomas Enhco piano
Thibaut Garcia guitare
Jordan Victoria violon
Edouard Macarez contrebasse

Piazzolla / Enhco

En savoir plus
© Maxime de Bollivier
Ajouter aux favoris Retirer de mes favoris

Journée Tout en 1

Tango Nuevo, la revolución
Hommage à Astor Piazzolla


ASTOR PIAZZOLLA
1921–1992
La Muerte del Angel, extrait de la Suite de l’Ange
Verano Porteño
Otoño Porteño
Escualo
Milonga del Angel, extrait de la Suite de l’Ange

Les Trois temps de Tony et Marcel
Indifférence – Vesoul pour accordéon et piano de Tony Murena et Jacques Brel

ELADIA BLAZQUEZ né en 1931
El Corazón al Sur pour accordéon, guitare et contrebasse

RICHARD GALLIANO né en 1950
Tango pour Claude pour accordéon, violon et contrebasse

CHICK COREA né en 1941
Armando’s Rumba pour violon, piano et guitare

ASTOR PIAZZOLLA 1921–1992
Fugata

THOMAS ENHCO Né en 1988
Vol de NuitCréation mondiale


Félicien Brut
accordéon
Thomas Enhco piano
Thibaut Garcia guitare
Jordan Victoria violon
Edouard Macarez contrebasse

Concert diffusé en direct sur France Musique

Hommage à Astor Piazzolla

L’année 2021 marque le centenaire de la naissance d’un compositeur à la fois inclassable et très identifié, symbole de son Argentine natale mais aussi de l’école de composition française du XXe siècle, auteur d’une musique nourrie de transgressions et d’alliages improbables : Astor Piazzolla. Astor Piazzolla est né à Mar del Plata, en 1921.
Il découvre très jeune le bandonéon et en devient rapidement un des plus grands virtuoses. S’il se fait vite connaître en faisant danser ses compatriotes argentins dans les innombrables milongas de Buenos Aires, son immense talent ne peut se contenter bien longtemps de ce destin de « musicien de bal ». Bien que rencontrant un très grand succès en Argentine, il choisit de prendre un avion pour Paris et de s’inscrire en cours de composition avec la plus grande enseignante de l’époque : Nadia Boulanger. Elle va à la fois le former à l’écriture classique mais aussi le convaincre de ne rien renier de son instrument et de sa culture populaire.

Elle lui conseille d’écrire de la musique nouvelle pour le bandonéon, de mettre son savoir de compositeur de musique savante au service du renouveau de ce répertoire profondément populaire qu’est le Tango : le Nuevo Tango voit le jour. Piazzolla va réinventer ce répertoire et devenir un des compositeurs du XXe siècle les plus joués à travers le monde. Si Astor bouleverse le cours de l’histoire du bandonéon, il va dans le même temps profondément influencer l’avenir de son « cousin » si populaire et présent en France : l’accordéon.

Celui qu’on surnomme le piano à bretelles n’est pas le roi des milongas mais du bal musette dans l’hexagone. Célèbre et populaire il l’est, mais il paraît encore inconcevable de lui faire une place dans l’univers de la musique classique : Piazzolla va tout changer. Son travail et son œuvre vont influencer les nouvelles générations d’accordéonistes et rebattre les cartes du devenir de l’accordéon.

Conscient de cette histoire et de cet héritage immense, Félicien Brut ne pouvait laisser passer cette année anniversaire sans rendre hommage au grand Piazzolla. Il a donc initié la constitution d’un quintette, une des formations de prédilection d’Astor, en réunissant autour de lui quatre amis et musiciens merveilleux de sa génération que sont Thomas Enhco, Thibaut Garcia, Édouard Macarez et Jordan Victoria. Ils proposent ensemble un programme qui fait bien entendu la part belle aux compositions pour quintette de Piazzolla, des Quatre Saisons du Port de Buenos Aires à Escualo, en passant par la Suite de l’Ange. Mais, pour rendre hommage à un musicien qui a tant écrit, ces cinq amis ont aussi souhaité donner une place à la création dans leur programme. Thomas Enhco, qui au-delà d’être un musicien d’exception et aussi un compositeur de talent, a accepté d’écrire spécialement pour cette formation bien peu commune dans l’univers classique.

« Le Festival Radio France fait indéniablement partie de ces événements culturels incontournables qu’EY est très fier d’accompagner, encore davantage dans la Région Occitanie et la ville de Montpellier qui en sont le berceau.

La qualité et la diversité de sa programmation d’une grande richesse le rendent unique et c’est un réel plaisir de pouvoir, chaque année, offrir et partager ces moments privilégiés avec nos clients lors des soirées.

L’engagement fort d’EY dans la Cité n’est plus à démontrer et c’est une chance de figurer parmi les partenaires de confiance du Festival Radio France.

Merci et bravo pour ce très beau programme, une fois de plus! »

Concert à la réécoute :

Avec le soutien d’EY
EY

Félicien Brut accordéon
Thomas Enhco piano
Thibaut Garcia guitare
Jordan Victoria violon
Edouard Macarez contrebasse

Piazzolla / Enhco

1h

------------------------

Journée Tout en 1

Tango Nuevo, la revolución
Hommage à Astor Piazzolla


ASTOR PIAZZOLLA
1921–1992
La Muerte del Angel, extrait de la Suite de l’Ange
Verano Porteño
Otoño Porteño
Escualo
Milonga del Angel, extrait de la Suite de l’Ange

Les Trois temps de Tony et Marcel
Indifférence – Vesoul pour accordéon et piano de Tony Murena et Jacques Brel

ELADIA BLAZQUEZ né en 1931
El Corazón al Sur pour accordéon, guitare et contrebasse

RICHARD GALLIANO né en 1950
Tango pour Claude pour accordéon, violon et contrebasse

CHICK COREA né en 1941
Armando’s Rumba pour violon, piano et guitare

ASTOR PIAZZOLLA 1921–1992
Fugata

THOMAS ENHCO Né en 1988
Vol de NuitCréation mondiale


Félicien Brut
accordéon
Thomas Enhco piano
Thibaut Garcia guitare
Jordan Victoria violon
Edouard Macarez contrebasse

------------------------

Hommage à Astor Piazzolla

L’année 2021 marque le centenaire de la naissance d’un compositeur à la fois inclassable et très identifié, symbole de son Argentine natale mais aussi de l’école de composition française du XXe siècle, auteur d’une musique nourrie de transgressions et d’alliages improbables : Astor Piazzolla. Astor Piazzolla est né à Mar del Plata, en 1921.
Il découvre très jeune le bandonéon et en devient rapidement un des plus grands virtuoses. S’il se fait vite connaître en faisant danser ses compatriotes argentins dans les innombrables milongas de Buenos Aires, son immense talent ne peut se contenter bien longtemps de ce destin de « musicien de bal ». Bien que rencontrant un très grand succès en Argentine, il choisit de prendre un avion pour Paris et de s’inscrire en cours de composition avec la plus grande enseignante de l’époque : Nadia Boulanger. Elle va à la fois le former à l’écriture classique mais aussi le convaincre de ne rien renier de son instrument et de sa culture populaire.

Elle lui conseille d’écrire de la musique nouvelle pour le bandonéon, de mettre son savoir de compositeur de musique savante au service du renouveau de ce répertoire profondément populaire qu’est le Tango : le Nuevo Tango voit le jour. Piazzolla va réinventer ce répertoire et devenir un des compositeurs du XXe siècle les plus joués à travers le monde. Si Astor bouleverse le cours de l’histoire du bandonéon, il va dans le même temps profondément influencer l’avenir de son « cousin » si populaire et présent en France : l’accordéon.

Celui qu’on surnomme le piano à bretelles n’est pas le roi des milongas mais du bal musette dans l’hexagone. Célèbre et populaire il l’est, mais il paraît encore inconcevable de lui faire une place dans l’univers de la musique classique : Piazzolla va tout changer. Son travail et son œuvre vont influencer les nouvelles générations d’accordéonistes et rebattre les cartes du devenir de l’accordéon.

Conscient de cette histoire et de cet héritage immense, Félicien Brut ne pouvait laisser passer cette année anniversaire sans rendre hommage au grand Piazzolla. Il a donc initié la constitution d’un quintette, une des formations de prédilection d’Astor, en réunissant autour de lui quatre amis et musiciens merveilleux de sa génération que sont Thomas Enhco, Thibaut Garcia, Édouard Macarez et Jordan Victoria. Ils proposent ensemble un programme qui fait bien entendu la part belle aux compositions pour quintette de Piazzolla, des Quatre Saisons du Port de Buenos Aires à Escualo, en passant par la Suite de l’Ange. Mais, pour rendre hommage à un musicien qui a tant écrit, ces cinq amis ont aussi souhaité donner une place à la création dans leur programme. Thomas Enhco, qui au-delà d’être un musicien d’exception et aussi un compositeur de talent, a accepté d’écrire spécialement pour cette formation bien peu commune dans l’univers classique.

------------------------

Avec le soutien d’EY

« Le Festival Radio France fait indéniablement partie de ces événements culturels incontournables qu’EY est très fier d’accompagner, encore davantage dans la Région Occitanie et la ville de Montpellier qui en sont le berceau.

La qualité et la diversité de sa programmation d’une grande richesse le rendent unique et c’est un réel plaisir de pouvoir, chaque année, offrir et partager ces moments privilégiés avec nos clients lors des soirées.

L’engagement fort d’EY dans la Cité n’est plus à démontrer et c’est une chance de figurer parmi les partenaires de confiance du Festival Radio France.

Merci et bravo pour ce très beau programme, une fois de plus! »

Concert à la réécoute :

Concert organisé dans le cadre  du Festival Radio France Occitanie Montpellier

Plus d'infos sur https://lefestival.eu/

Infos et Réservation

mercredi 21 juillet 2021
à 20:00
Durée du concert : env. 1h

Le Corum - Opéra Berlioz
Esplanade Charles de Gaulle

25€ / 50€ Carré Or

En achetant les meilleures places aux concerts du soir (Carré Or) vous manifestez votre soutien aux artistes et au Festival.
Vous ne prenez aucun risque en achetant vos billets maintenant, en cas d'annulation ils vous seront remboursés.

Réserver

Vous aimerez aussi...

Recevez la newsletter du Festival

© Festival Radio France Occitanie Montpellier
Direction artistique et identité visuelle : Nuits Blanches Studio / Design et conception web : Mégane Burckel