Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
samedi 17 juillet 2021

Marc-Antoine Charpentier


Le Poème Harmonique
Vincent Dumestre
direction

Réserver
© Lukas Beck
Ajouter aux favoris Retirer de mes favoris

Leçons de Ténèbres

Concert à voix d’hommes autour de la Semaine Sainte

MARC-ANTOINE CHARPENTIER 1643–1704
Prélude à 4 en sol mineur
Tristis est anima mea
Sola vivebat in antris

Troisième Leçon du Mercredi Saint
Unus hora
Cum cenasset Jesus
Querebat Pilatus dimmittere Jesum

Troisième Leçon du Vendredi Saint
Symphonie à 3 en sol mineur
Tenebræ factæ sunt
Miserere mei, Deus


David Tricou,
ténor
Zachary Wilder, ténor
Virgile Ancely, basse

Le Poème Harmonique, Chœur et Orchestre
Direction et Théorbe Vincent Dumestre

Concert diffusé en différé sur France musique
Ajouter aux favoris Retirer de mes favoris

7 nuits autour des Leçons de Ténèbres françaises

Les Leçons de Ténèbres de Marc-Antoine Charpentier — un sentiment crépusculaire

Sous le règne de Louis XIV, ville et cour étaient habituées à une débauche de spectacles fastueux, offrant l’illusion d’une fête sans fin. Seul le Carême suspendait les rires de la comédie et les prodiges des machines. L’extravagance des scènes profanes cédait alors la place aux splendeurs confidentielles, mystérieuses, de ce temps de recueillement. Le goût français du beau chant et des passions foudroyantes se prolongeait dans les motets de la semaine sainte, où se joue le drame de la solitude humaine face à la perte apparente de tout espoir.
Comme dans ses Méditations pour le Carême, Charpentier choisit pour certaines de ses Leçons de Ténèbres, des voix masculines. Cette attraction du registre grave renforce le sentiment crépusculaire lié aux thèmes de repentance et de désolation qui parcourent les Écritures. Le cérémonial des Ténèbres est connu : au fil des chants, la pénombre de l’église verse peu à peu dans l’obscurité totale alors que s’éteignent une à une les bougies qui éclairent le chœur.
Tenu normalement vers les trois heures du matin, l’office était avancé à l’heure des concerts pour le public parisien, qui venait s’y délecter de ces joyaux sonores. Le temps de basculer, avant le réveil de Pâques, dans l’inconnu de la nuit. Après avoir exploré les secrets des Ténèbres en compagnie de Lalande, Cavalieri et Couperin, Le Poème Harmonique entre avec Charpentier dans l’atmosphère désormais familière de la semaine sainte. Les couleurs intenses des voix d’hommes rendent ce tableau en clair-obscur d’autant plus saisissant, comme l’ont montré des représentations applaudies à la Philharmonie de Cologne et au festival Misteria Paschalia de Cracovie.

Vincent Dumestre

Le Poème Harmonique est soutenu par le Ministère de la Culture (DRAC de Normandie), la Région Normandie, le Département de la Seine-Maritime, la Ville de Rouen et est en partenariat avec le projet Démos — Philharmonie de Paris. Le Poème Harmonique est en résidence à la Fondation Singer-Polignac en tant qu’artiste associé.
Pour ses projets en Normandie, le Poème Harmonique bénéficie notamment du soutien de Mécénat Musical Société Générale, PGS Group et SNCF Réseau Normandie.

Avec la ville de Perpignan

Infos et Réservation

samedi 17 juillet 2021
à 21:30
Durée du concert : env. 1h

Cathédrale Saint-Jean-Baptiste
1 Rue de l'Horloge

Accès libre

Réservation obligatoire - Plus d'informations
04 68 66 33 18
https://www.mairie-perpignan.fr

Vous aimerez aussi...

Recevez la newsletter du Festival

© Festival Radio France Occitanie Montpellier
Direction artistique et identité visuelle : Nuits Blanches Studio / Design et conception web : Mégane Burckel