Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
mercredi 21 juillet 2021

Michel-Richard de Lalande


Ensemble Marguerite Louise
Gaétan Jarry
direction

Réserver
© Louise Franz Griers
Ajouter aux favoris Retirer de mes favoris

Leçons de Ténèbres

Antienne
Zelus Domus Tuæ

Anonyme
Salvum me fac, Deus (Plain chant – faux bourdon)

MICHEL RICHARD DE LALANDE 1657–1726
Troisième Leçon de Ténèbres du Jeudi S 121

GUILLAUME-GABRIEL NIVERS 1632–1714
In monte Olivetti (Plain-chant)

MICHEL RICHARD DE LALANDE 1657–1726
Troisième Leçon de Ténèbres du Vendredi S 124

GUILLAUME-GABRIEL NIVERS 1632–1714
Trisitis est anima mea (Plain-chant)

MICHEL RICHARD DE LALANDE 1657–1726
Miserere

Ensemble Marguerite Louise
Maïlys de Villoutreys soprano solo
Eugénie de Padirac, Béatrice Gobin,
Camille Souquère
sopranos
Robin Pharo viole de gambe
Marion Martineau basse de viole
Marc Wolff archiluth
Direction et orgue Gaétan Jarry

Concert diffusé en différé sur France musique
Ajouter aux favoris Retirer de mes favoris

7 nuits autour des Leçons de Ténèbres françaises

Entre jouissance et componction…

Dans l’obscurité des offices de la Semaine Sainte, les Leçons de ténèbres et le Miserere de Lalande avivent de leur incandescence les fragiles lueurs du grand chandelier. Composées pour les Dames de l’Assomption et chantées par les propres filles de Lalande « à l’admiration de tout Paris », ces leçons constituent sans aucun doute, l’un des chefs d’œuvre les plus aboutis du « Lully latin », déclamant avec rare habileté une certaine piété théâtrale, dont il s’érigea en maître du genre.
La sensibilité au texte, l’expressivité et l’éloquence de chaque instant, croisent une subtile palette harmonique et une virtuosité remarquable.
Lalande, alors probablement le plus grand contributeur de son temps pour la musique sacrée destinée aux voix féminines, maitrise profondément l’art d’une évidente suavité spirituelle et l’applique avec une indicible délicatesse dans ses Leçons.

L’office des Ténèbres, devint au 17e siècle un exercice incontournable dans le corpus de musique sacrée des compositeurs à l’exemple de Lambert, Couperin ou Charpentier.

Ce temps liturgique de grande austérité ne permettant pas de se divertir aux concerts ou à l’opéra, le prétexte liturgique semble s’y substituer adroitement, offrant à l’auditoire un syncrétisme ambigu entre jouissance et componction. Conçus à l’origine pour les Matines (au cœur de la nuit), les Offices des Ténèbres portent souvent comme nom la veille du jour où ils étaient célébrés (office du Mercredi-Saint pour le Jeudi-Saint etc…) car lorsqu’ils devinrent célèbres pour leur musique, la coutume fut qu’ils se déroulaient la veille au soir, et se terminaient après le coucher du soleil. Le public qui venait en masse entendre cet office somptueux n’avait alors point à se lever en pleine nuit pour y assister…

Gaétan Jarry

Avec ClassiCahors

Infos et Réservation

mercredi 21 juillet 2021
à 21:30
Durée du concert : env. 1h

Cathédrale Saint-Étienne
17 Place Jean Jacques Chapou

de 15€ à 27 €

Informations - Réservations :  Office de Tourisme de Cahors
06 08 00 83 60 /  05 65 53 20 65

Vous aimerez aussi...

Recevez la newsletter du Festival

© Festival Radio France Occitanie Montpellier
Direction artistique et identité visuelle : Nuits Blanches Studio / Design et conception web : Mégane Burckel