Maxime Quennesson, violoncelle

mardi 16 juillet 2024
à 19:00
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Maxime Quennesson © Christophe Abramowitz

JOHANN SEBASTIAN BACH 1685–1750
Suite n°2 en ré mineur BWV 1008
Prélude
Allemande
Courante
Sarabande
Menuet I et II
Gigue

EUGÈNE YSAŸE 1858–1931
Sonate op.28, extrait
Grave (Lento e sempre sostenuto)

CARL FRIEDRICH ABEL 1723–1787
Suite en ré mineur, extrait Nouvelle œuvre
Prélude
Allegro

SÉVERINE BALLON née en 1980
(Nouvelle œuvre — Commande de la Fondation Banque Populaire — Création française)

JOHANN SEBASTIAN BACH 1685–1750
Chaconne, extrait de la Partita n°2 en ré mineur BWV 1004
Transcription pour violoncelle

Maxime Quennesson, violoncelle
2e Prix du Concours international de violoncelle Buchet (Bruxelles)

Maxime Quennesson a effectué ses études au Conservatoire de Paris et bénéficié des conseils de grandes figures du violoncelle telles qu’Ophélie Gaillard, Nicolas Alstaedt ou Gary Hoffmann. Membre du Trio Zeliha, il s’est déjà produit dans le cadre de nombreux festivals. Il se passionne pour la musique d’aujourd’hui (Jacques Lenot a composé pour lui plusieurs œuvres) et nous offre ici un programme qui témoigne de ses goûts : une suite de Bach, qui fait partie du répertoire chéri des violoncellistes, un extrait de la rare Sonate pour violoncelle d’Ysaÿe, dont on connaît davantage les sonates pour violon, et une page écrite par une compositrice d’aujourd’hui : Séverine Ballon (née en 1980), elle-même violoncelliste et pensionnaire de la Villa Médicis pendant la saison 2023–2024.
Maxime Quennesson joue un violoncelle fabriqué par Jean-Baptiste Vuillaume (1863).

Boccherini, Ysaye, Hindemith
Bach, suite 5
Le Festival dans les 30 communes de Montpellier Méditérrannée Métropole

Les Artistes

vous aimerez aussi...