Quatuor Magenta

mercredi 10 juillet 2024
à 19:00
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Quatuor Magenta © Morty Leelo Do

JOHANN SEBASTIAN BACH 1685–1750
O wir armen Sünder, choral BWV 407

JOSEPH HAYDN 1732–1809
Quatuor à cordes n° en sol Majeur op. 77 n°1, Hob.III :81
Allegro moderato
Adagio
Menuetto
Finale. Presto

LEOŠ JANÁČEK 1854–1928
Quatuor à cordes n°2 « Lettres intimes »
Andante
Adagio
Moderato
Allegro

Quatuor Magenta
Ida Derbesse, violon
Elena Watson-Perry, violon
Claire Pass-Lanneau, alto
Fiona Robson, violoncelle

On affirme souvent que Haydn est le père de la symphonie, ce qui est en grande partie vrai. Mais on oublie souvent qu’il a fixé aussi les grandes lignes du genre du quatuor à cordes, que reprendront Beethoven, Schubert et quelques autres. C’est ainsi que le Quatuor Magenta revient ici aux sources avec un quatuor parmi les plus vifs composés par celui que Mozart appelait « papa Haydn ». En toute logique, et pour montrer la manière dont le quatuor fut illustré à travers le temps, c’est une page majeure du XXe siècle que joueront les Magenta : le Quatuor « Lettres intimes » écrit par un Janáček amoureux, qui pour autant suit la forme en quatre mouvements établie par Haydn. En guise d’ouverture, l’arrangement d’un choral de Bach montrera le pouvoir d’évocation d’un quatuor à cordes.

Henriëtte Bosmans : Quatuor à cordes
Quatuor Magenta — Beethoven Quartet Op. 95
Le Festival dans les 30 communes de Montpellier Méditérrannée Métropole

Les Artistes

vous aimerez aussi...