JEANNE ADDED SENSATIONAL SYMPHONY

samedi 20 juillet 2024
à 20:00
De 10€ à 50€
Jeanne Added © Camille Vivier

Jeanne Added — Sensational Symphony

JEANNE ADDED, voix

ORCHESTRE NATIONAL MONTPELLIER OCCITANIE
BASTIEN STIL, direction
DAN LÉVY arrangements 

« Sensational » : un mot qui appartient à l’univers de Jeanne Added, dont le premier album s’intitulait précisément « Be sensational ». La voici avec un orchestre au grand complet, l’une et l’autre plus sensationnels que jamais.

Petite, Jeanne Added chantait la Reine de la nuit de La Flûte enchantée. Un peu plus grande, elle a étudié le violoncelle puis intégré la classe de jazz du Conservatoire de Paris avant d’étoffer sa formation à la Royal Academy of Music de Londres. C’est dire que la musique est chez elle une chose riche et diverse. C’est dire aussi que sa voix si particulière est le fruit d’un timbre hors du commun et d’un travail explorant tous les répertoires. Le jazz, la chanson, la pop, l’orchestre, tout chez elle s’imbrique, se mêle et se nourrit : « Sur scène, elle s’oublie pour mieux se retrouver, dans l’objectif d’atteindre une certaine transe », écrit Pierre Halloo. En anglais ou en français, sanglée de cuir ou non, Jeanne Added joue de la basse et compose, rend hommage à Joni Mitchell, chante l’amour, aime intituler ses albums « Radiate » ou « Mutate », nous surprend à chaque détour, nous enchante à chaque instant. Avec son arrangeur Dan Levy, elle nous offre ici un concert symphonique comme il y en a peu.

UNE RENCONTRE  ENTRE MUSIQUE POP  ET MUSIQUE ORCHESTRALE

2015, premier album solo de Jeanne Added : Be sensational, ligne de conduite pour sa carrière. 2018, deuxième album : Radiate, pour lequel elle obtient deux Victoires de la musique l’année suivante (« artiste féminine » et « album rock »). 2022 : troisième et dernier album en date : By Your Side. Pour cet album, Jeanne Added s’est entourée du réalisateur Renaud Letang et a donc travaillé différemment, notamment en chantant plus bas que sur les albums précédents. Elle s’autorise. Elle s’autorise à laisser paraître ce qui l’a nourrie, et ce qui la nourrit. Elle s’autorise une écriture moins sombre et un texte en français. Jeanne Added veut d’abord être ressentie, musicalement, sensoriellement. En chantant en français, elle veut maintenant être comprise. Elle chante majoritairement en anglais, langue qui permet de moins se dévoiler. L'utilisation du français ou de l'anglais en chanson implique à la fois un rapport différent à la pudeur et des mélodies, des placements de voix différents.
Son amour de la musique ne se résume pas aux septièmes dominantes. Elle l’explique par la puissance, notamment celle du concert. Puissance dans le sens d’ampleur et de partage de la création artistique. Pour Jeanne Added, grâce à la musique, l’air change de consistance dans une salle. La musique offre un infini qui se déploie lors de la connexion qui s’établit entre la scène et elle. Jeanne Added a toujours eu de l'aisance et de la présence scéniques. Sur scène, elle s'oublie pour mieux se retrouver, dans l’objectif d’atteindre une certaine transe. Ce soir, nous allons ressentir. Ressentir les ondes, les vibrations, un quelque chose qui va nous porter et nous transporter dans une forme d’ataraxie. Ce soir, nous aurons face à nous le concert d’une artiste accompagnée d’un chef d'orchestre et ses musiciens. Jeanne Added, elle, depuis la scène, verra un tout autre spectacle : celui d'une salle remplie de spectateurs, auditeurs, s'abandonnant à sa musique. Elle observera l’attention, les regards et le plaisir que la musique live procure et prodigue aux corps et aux visages.

Elle veut toujours progresser, aller plus loin. C’est ce qu’elle va faire avec cette création. Après Clara Luciani et Philippe Katerine, elle se livre à l’exercice du concert avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France. Des chansons appellent l’orchestre et l’arrangement symphonique. D’autres moins, mais quelqu’un se charge d’y remédier : elle a confié les arrangements à Dan Levy, le producteur de son premier album, qui, ces dernières années, s’est davantage consacré aux musiques de films, orchestrales. Pour son dernier album, Jeanne Added s’est laissé porter par la musique. Ici, elle se laissera porter par l’orchestre. Cette création montre au public qu’il y a encore du classique dans ses sentiments, que rien ne s’arrête jamais complètement… Il reste quelque chose de ses années au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Lorsqu’elle était étudiante, elle avait déjà joué et chanté avec un orchestre symphonique. En faisant un concert symphonique, Jeanne Added ne sera pas le seul centre d'attention. Les musiciens de l’Orchestre philharmonique seront les acteurs du concert en créant la surprise permanente de la rencontre entre musique pop et orchestrale. Ce concert sera aussi un espace sonore. Jeanne Added est sensible au son d’une salle. Elle est coutumière des salles où l’acoustique est d’une qualité à donner une ampleur spectaculaire au son.
Sobre et flegmatique dans l’attitude mais charismatique et toujours habillée d’une prestance assurée, Jeanne Added est une artiste attirée par le classique et le jazz (par sa formation), mais pleinement pop. Une chanson de Jeanne Added est une auscultation du monde, extérieur comme intérieur. Pour elle, un album est une photo de là où on en est dans la vie. Lors des Victoires de la musique en 2019, elle a déclaré : « C’est incroyable de recevoir ça, parce que ça veut dire être entendue. Je souhaite ça à tout le monde aujourd’hui, d’être entendue ». Jeanne Added n’est pas qu’entendue, elle est écoutée. Écoutée parce que lorsque Jeanne adresse, nous, on adhère. Et parce qu’elle ne fait pas que remplir les salles : elle les occupe, en regardant son public dans les yeux et en s’appropriant corporellement la scène. Quand le concert sera terminé, nous ne dirons qu’un au revoir à Jeanne Added, en sachant bien que ce n’est pas la fin.

Pierre Halloo

Les Artistes

vous aimerez aussi...