Quatuor Hermès & musiciens de l'ONF

Mardi 25 juillet 2017

Logo partenaires
Date
Mardi 25 juillet 2017 *
Horaire
18:00 à 19:00*
Durée
01:00
Lieu
Montpellier [34] - Le Corum / Salle Pasteur
*Attention nous vous informons que les durée sont à titre indicatifs et sont susceptibles de varier en fonction du ou des artistes, ainsi que du nombre de rappels.

Gratuit

Réserver


80 places par concert sont proposées au public au prix de 10€.
Ces billets solidarité permettent l'accès privilégié à la salle avec le choix de sa place 15 minutes avant l'ouverture au public.
Ces billets sont en vente sur le site internet ou à la billetterie du Festival et l'intégralité de la recette est reversée à la Banque Alimentaire de l'Hérault.

 

Découvrez le programme


« Autour du septuor »


CLAUDE DEBUSSY 1862-1918
Prélude à l’après-midi d’un faune
Arrangement Fabrice Pierre
Rapsodie pour clarinette
Arrangements David Walter, pour flûte, clarinette, harpe et quatuor à cordes
 

GABRIEL FAURÉ1845-1924
Quatuor à cordes en mi mineur op. 121
 

PHILIPPE HERSANT né en 1948 - Création
Pax in Nomine Domini d’après le chant de Marcabru (12ème siècle)
septuor pour flûte, clarinette, harpe et quatuor à cordes
Commande de la Fondation Banque Populaire


MAURICE RAVEL 1875-1934
Introduction et allegro pour flûte, clarinette, harpe et quatuor à cordes 

 

Musiciens de l'Orchestre National de France
Adriana Ferreira flûte
2ème Prix du Concours de Genève 2014
Renaud Guy-Rousseau clarinette
Emilie Gastaud harpe
 

Quatuor Hermès
1er Prix du Concours de Genève 2011
Omer Bouchez violon
Elise Liu violon
Yung-Hsin Lou Chang alto
Anthony Kondo violoncelle

 

Télécharger le programme

Autour du septuor :
 
Formation rare dans l’histoire de la musique, le septuor, en tant que genre de chambre, apparaît à la fin du XVIIIe siècle. À la différence du quatuor à cordes, dont l’effectif se stabilise rapidement, le septuor ne s’est jamais véritablement standardisé, les compositeurs l’utilisant au contraire comme creuset d’expérimentations.
La formation requise par Maurice Ravel dans son Introduction et allegro est donc tout à fait singulière : œuvre de jeunesse composée au cours du mois de juin 1905, elle répondait à une commande de la maison Erard désireuse de défendre la harpe à pédales inventée par la firme – la pièce était destinée à concurrencer les Danse sacrée et profane de Claude Debussy écrites l’année précédente pour mettre en valeur la harpe chromatique Pleyel. Cette pièce chatoyante dévoile ainsi toutes les subtilités du jeu de la harpe, dont le timbre s’associe avec un parfait équilibre aux autres instruments : soliste dans la cadence finale –, elle se fond parmi les cordes lorsque le quatuor joue en pizzicati ou souligne le chant des bois de longs glissandi lumineux.
Compositeur féru de transcription, David Walter poursuit le geste de Ravel en adaptant pour ce même septuor le célèbre Prélude à l’après-midi d’un faune de Debussy, composé d’après le poème éponyme de Stéphane Mallarmé entre 1892 et 1894, et la Rapsodie pour clarinette, pièce de virtuosité destinée au concours du Conservatoire de Paris en 1910.
Ultime œuvre de Gabriel Fauré, l’unique quatuor à cordes du compositeur, d’une couleur puissamment nostalgique, prolonge cette plongée au cœur de la musique de chambre française, qui s’achève par la création du septuor de Philippe Hersant, enrichissant ainsi le répertoire de cette formation originale.

Coline Miallier


Musiciens de l'Orchestre National de France

Adriana Ferreira, Renaud Guy-Rousseau et Emilie Gastaud
Musiciens de l'Orchestre National de France


 

 Diffusé sur France Musique

 Diffusé sur France Musique
Nom Mise à jour