I. Georges, chant - F. Steenbrink, piano

Lundi 17 juillet 2017

Logo partenaires
Date
Lundi 17 juillet 2017 *
Horaire
18:00 à 19:00*
Durée
01:00
Lieu
Montpellier [34] - Le Corum / Salle Pasteur
*Attention nous vous informons que les durée sont à titre indicatifs et sont susceptibles de varier en fonction du ou des artistes, ainsi que du nombre de rappels.

Gratuit

Réserver


80 places par concert sont proposées au public au prix de 10€.
Ces billets solidarité permettent l'accès privilégié à la salle avec le choix de sa place 15 minutes avant l'ouverture au public.
Ces billets sont en vente sur le site internet ou à la billetterie du Festival et l'intégralité de la recette est reversée à la Banque Alimentaire de l'Hérault.

 

Découvrez le programme

Happy end

HENECH KON 1890-1972
Shpil zhe mir a lidele in yiddish – Joue-moi un petit air yiddish
Paroles Yousef Kotliar

ABE ELLSTEIN 1907-1963
Di gantse velt iz a teater – Le monde entier est un théâtre
Paroles Molly Picon

IRVING BERLIN 1888-1989
Yiddishe nightingale
Paroles Irvin Berlin

ABE SCHWARTZ 1881-1963
Di grine kusine – La verte cousine
Paroles Jacob Leiserowitz

GEORGE GERSHWIN 1898-1937
Things are looking up
Paroles Ira Gershwin

SERGE GAINSBOURG 1928-1991
La recette de l’amour fou
Paroles Serge Gainsbourg

JACK YELLEN 1892-1991
LEW POLLACK 1895-1946
A yiddishe mame
Paroles Jack Yellen

IRVING BERLIN 1888-1989
The song is ended

CHARLES STROUSE né en 1928
Children of the wind
Paroles Stephen Schwartz

SERGE GAINSBOURG 1928-1991
La saison des pluies
Paroles Elek Bacsik

Texte Shloyme Ansky
L’hymne du BundDi shvue

GEORGE GERSWHIN 1898-1937
Let’s call the wholething off
Someone to watch over me

Paroles Ira Gershwin

NORBERT GLANZBERG 1910-2001
J’aime valser
Paroles Jean-Jacques Vital

IRVING BERLIN 1888-1989
Reaching for the moon
Paroles Irving Berlin

GEORGE GERSHWIN 1898-1937
I got rhythm
Paroles Ira Gershwin

IRVING BERLIN 1888-1989
Russian lullaby
Paroles Irving Berlin

SHOLOM SECUNDA 1894-1974
Bay mir bistu sheyn
Paroles Jacob Jacobs

 

 

Isabelle Georges, chant
Frederik Steenbrink, piano

 

Télécharger le programme

HAPPY END

«Az dos hartz is ful, gisn zikh di oygen iber»
Quand le cœur est plein les yeux débordent

Pour cette édition révolutionnaire, Isabelle Georges(chant) et Frederik Steenbrink (piano), nous emmènent sur les traces d’une musique originale qui a inspiré ou apporté de grands changements partout où elle est allée, une musique qui a voyagé, qui a su se mélanger aux différentes cultures qu’elle a rencontrées et qui aujourd’hui encore n’a pas fini de nous étonner, la musique Yiddish.


Partir, c’est vivre…

Partis pour fuir les pogroms, des familles juives entières quittent la Russie et émigrent en Europe ou aux États-Unis. Pour certains c’est le pletzl en plein cœur du quatrième arrondissement de Paris, comme les Ginsburg, Distel ou les Tenenbaum (Jean Ferrat)…
Pour d’autres c’est New York, où dit-on les routes sont pavées d’or… À défaut d’or, la plupart découvrent l’enfer des Sweatshops où ils se tuent à la tâche pour donner à leurs enfants une chance… Ces enfants deviendront les frères Gershwin, Irving Berlin, Harold Arlen…Autant de compositeurs qui donneront avec leur musique la «Happy end», qui les a si souvent éludés, la fin heureuse tant attendue par leurs parents.
Isabelle Georges


Entretien avec Isabelle Georges
Propos recueillis par Coline Miallier

« Il n’y a pas de hasard, que des rendez-vous  »… C’est une succession de petits clins d’œil sur mon chemin qui m’a incitée à tirer le fil de la musique yiddish, et avec lui, celui d’une partie de mes origines.
J’ai eu la chance d’évoluer dans une famille où la musique faisait partie intégrante du quotidien : nous écoutions les disques de jazz ou de chansons américaines ramenés par mon père de ses pérégrinations, nos journées étaient rythmées par les vocalises de ma mère, bercées par les compositions de ma grand-mère, et ma sœur et moi adorions chanter les chansons entendues à la radio... Depuis cette époque, une chanson me poursuit, m’obsède, me parle d’un monde qui n’est plus : Bay mir bistu Sheyn. Un soir, après avoir vu un de mes spectacles, Ivan Levaï me propose de participer à une soirée qu'il organise pour fêter les 60 ans du débarquement. Je choisis d’interpréter Bay Mir Bistu Sheyn en yiddish, et pense immédiatement à Richard Schmoucler, avec qui j’avais sympathisé : nous nous sommes réunis autour d'un piano avec Cyrille Lehn et, un jour de juin, avons interprété cette chanson devant une salle pleine à craquer. Le lendemain, les appels affluaient : « où peut-on les voir jouer ? ».     
Trois ans et quelques concerts plus tard, Charlotte Latigrat nous propose de créer un spectacle inspiré du documentaire de Fabienne Rousso-Lenoir Du Shtetl à Broadway ; c’est en voyant ce documentaire que j’ai enfin pu faire le lien entre toutes les musiques de mon enfance. Forte de cette série de rencontres, de découvertes, j’ai décidé d’apprendre à lire et écrire le yiddish, fruit, comme la musique qui l’accompagne, d’un savoureux mélange.
Je continue depuis à tirer le fil rouge de cette musique, et avec elle, l’âme d’un peuple et sa façon de chanter la vie.
« Happy End » est pour moi une nouvelle manière de l’explorer, à travers les traces qu’elle a laissées aux Etats-Unis mais aussi en France – une chance de mêler les trois langues que j’aime le plus au monde, le français, l’anglais et le yiddish.

 

---

Depuis deux ans, le Festival propose un projet musical spécifique en résonance avec le travail de mémoire développé par le Mémorial et en lien avec les principales populations qui
ont été internées au Camp de Rivesaltes : Harkis, Juifs, Tziganes et Espagnols. Après une résidence de création en 2016 autour de la musique algérienne avec le groupe Safar et les élèves du Conservatoire de Perpignan, ce sont les musiques juives qui font l’objet d’une série de concerts et de rencontres au Mémorial les 12 et 13 juillet autour du pianiste Denis Cuniot mais également le 15 juillet à Castelnaudary et le 17 juillet à Montpellier avec Isabelle Georges.

 

PROGRAMMATION DIALOGUE(S) ET MÉMOIRE(S), LES MUSIQUES JUIVES
EN PARTENARIAT AVEC LE MÉMORIAL DU CAMP DE RIVESALTES

En direct sur France Musique

En direct sur France Musique

Podcasts

I.Georges & F.Steenbrink - Musique ensemble Lundi 17/07
Nom Mise à jour