Trio Wanderer

Lundi 16 juillet 2018

Logo partenaires
Date
Lundi 16 juillet 2018
Horaire
18:00 à 19:00*
Durée
1h00
Lieu
Montpellier [34] - Le Corum / Salle Pasteur
*Attention nous vous informons que les durées sont à titre indicatif et sont susceptibles de varier en fonction du ou des artistes, ainsi que du nombre de rappels.

Tarif Unique 10€

Réserver

Programme

« L’Année 1918 »

 

LEONARD BERNSTEIN  1918-1990
Trio pour violon, violoncelle et piano 
Adagio non troppo – Più mosso – Allegro vivace
Tempo di marcia
Largo – Allegro vivo e molto ritmico

 

LILI BOULANGER  1893-1918
D’un matin de printemps pour violon, violoncelle et piano 
D’un soir triste pour violon, violoncelle et piano 

 

CLAUDE DEBUSSY  1862-1918
Trio en sol Majeur 
Andantino con moto allegro
Scherzo – Intermezzo
Andante espressivo
Finale : Appassionato

 

Trio Wanderer
Jean-Marc Phillips-Varjabédian 
violon
Raphaël Pidoux  violoncelle
Vincent Coq  piano

 

Télécharger le programme

Trio Wanderer :
« L’Année 1918 »

11 novembre 1918… la guerre s’achève enfin ! Des volées de cloches et des sonneries de clairons résonnent dans toute la France pour célébrer la victoire des Alliés. Claude Debussy et Lili Boulanger, morts quelques semaines auparavant, n’ont jamais connu ce cessez-le-feu. La guerre a transformé ces illustres musiciens et le visage de la musique française.

Au moment de la déclaration de guerre, l’exaltation semble dominer chez Debussy. De son point du vue, le conflit qui s’annonce est l’aboutissement logique de la forte rivalité qui oppose la France et l’Allemagne depuis 1870 et l’occasion d’affirmer son patriotisme. Ses trois Sonates instrumentales, composées entre 1915 et 1917, portent ainsi la mention « Composées par Claude Debussy, musicien français ».
Pourtant, cet anti-germanisme, qui semble si virulent à la fin de sa vie, n’a pas toujours animé le compositeur. Lors de ses années de formation, il se montre au contraire admiratif de la musique allemande et de Wagner en particulier. Cette influence transparait dans ses œuvres de jeunesse. Le Trio en sol majeur pour piano, violon et violoncelle, premier ouvrage de musique de chambre composé à l’âge de dix-huit ans, est resté inédit jusqu’en 1986. Cette œuvre se situe dans le sillon de César Franck, dont Debussy a été l’élève, de Massenet ou de Delibes : son style, passionné et exalté, semble encore regarder vers le romantisme. Mais la transparence de l’écriture et les touches modales préfigurent déjà l’esthétique du futur Debussy.
 Lorsque la guerre éclate, Lili Boulanger, première femme à obtenir le Prix de Rome en composition musicale, doit renoncer à son séjour à la Villa Médicis. Avec sa sœur Nadia, elles participent activement à l’effort de la Nation, en créant le « Comité franco-américain » du Conservatoire, qui a pour but de venir en aide aux soldats musiciens.  Ensemble, elles fondent également la « Gazette du Conservatoire », véritable tribune ouverte. Peu avant sa disparition, en 1917-1918, Lili Boulanger compose deux pièces qui, si elles peuvent être exécutées séparément, restent indissociables : D’un soir triste et D’un matin de printemps.  Ces œuvres constituent deux versants psychologiques du même thème musical. Si le caractère D’un matin de printemps est optimiste et enjoué, celui D’un soir triste est funèbre et violent. La musicienne, dont la santé s’est rapidement détériorée en 1916, se savait condamnée à court terme : elle meurt prématurément, à l’âge de 25 ans.
    
Alors que l’année 1918 laisse derrière elle deux figures majeures de la musique française, les États-Unis voient naître l’une des plus grandes personnalités musicales du XXème siècle : Leonard Bernstein. Compositeur, pianiste, chef d’orchestre mais également pédagogue, Bernstein se fait connaître du grand public en tentant de promouvoir la musique dite « classique ». Son Trio pour piano, violon et violoncelle est créé en 1937 à l’Université de Harvard. Plusieurs éléments musicaux sont réutilisés par le compositeur dans des pièces ultérieures. Bernstein reprend ainsi le thème du deuxième mouvement  dans sa première comédie musicale On the Town.

Léa Becvort

 

Nom Mise à jour