Douce France

2018-07-15 00:00:00

Logo partenaires
Date
Dimanche 15 juillet 2018
Horaire
22:00 à 23:00*
Durée
1h00
Lieu
Montpellier [34] - Domaine d'O - Amphithéâtre
*Attention nous vous informons que les durées sont à titre indicatif et sont susceptibles de varier en fonction du ou des artistes, ainsi que du nombre de rappels.

Billets de 15 à 20€

Réserver

Programme

Un grand spectacle orchestré autour des plus belles chansons de Trenet, Brel, Barbara, Aznavour…

 

Arrangement Lucas Henri, Cyrille Lehn & Sebastiaan Koolhoven

C’est si bon
(Paroles A. Hornez – Musique H.Betti)

Quand tu dors
(Paroles J. Prévert – Musique W. Snijders)

Le Cinéma
(Paroles C. Nougaro – Musique M. Legrand) 

Mon Homme
(Paroles A. Villemetz et J. Charles – Musique M. Yvain)

Douce France
(Paroles C. Trenet – Musique C. Trenet et L. Chaulliac)


Medley Paris
À Paris (Paroles et Musique F. Lemarque)
Le Poinçonneur des Lilas
(Paroles et Musique S. Gainsbourg)
La Complainte de la butte
(Paroles J. Lenoir – Musique G. Van Parys)

Et maintenant
(Paroles P. Delanoë- Musique G. Bécaud)

Thème du concerto
(Musique M. Legrand)

Fais-moi mal
(Paroles B. Vian – Musique A. Goraguer)

La Belle vie
(Paroles J. Broussolle – Musique S. Distel)

La Complainte du progrès
(Paroles B. Vian – Musique A. Goraguer)

Ma plus belle histoire d’amour c’est vous
(Paroles et Musique Barbara)

Au Suivant
(Paroles et Musique J. Brel)

Amsterdam
(Paroles et Musique J. Brel)

La Vie en rose
(Paroles E. Piaf – Musique Louiguy)

La Javanaise
(Paroles et Musique S. Gainsbourg)

Stromae Orchestra
(Musique Stromae)

Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux
(Paroles A. Hornez – Musique P. Misraki)

L’Aigle noir
(Paroles et Musique Barbara)


Isabelle Georges chant
Frederik Steenbrink chant
Jeff Cohen piano
Roland Romanelli accordéon
Orchestre de Pau Pays de Béarn
Direction Fayçal Karoui

Avec le concours de CONCERT 'O, club mécène de l'OPPB


AVEC LE SOUTIEN DU DÉPARTEMENT DE L'HÉRAULT

Télécharger le programme

« DOUCE FRANCE »

Une chanson est une rencontre miraculeuse entre un auteur, un compositeur, un interprète et le public. Les chansons accompagnent notre vie comme au cinéma la musique une scène d’amour, de désespoir ou d’aventure... Elles jalonnent notre parcours personnel telles de petits cailloux semés pour retrouver le chemin des souvenirs... Trois petites notes de musique et nous voilà projetés dans le temps... Comme disait Barbara « La chanson est dans le quotidien de chacun ; c'est sa fonction, sa force. Sociale, satirique, révolutionnaire, anarchiste, gaie, nostalgique... Elle ramène chacun de nous à son histoire. »
Chansons de l’enfance, chantées à tue-tête dans la voiture en route pour les vacances, premier slow dans un camping du Morbihan suivie du premier baiser... La chanson qui a rendu nos larmes un peu moins amères à la première séparation, celle qui nous a fait danser lors de la pendaison de crémaillère, pleurer à la naissance de notre premier enfant ou à l’enterrement d’un de nos grands- parents ...
Les chansons nous nourrissent et se nourrissent de la littérature, de la vie, de la musique classique... Qu’elles soient « faciles » sur deux accords et trois mots telles qu’un léger chabadabada, complexes, sources de polémiques ou rassembleuses comme une guitare désaccordée au coin du feu, elles ne nous quittent pas.
Avec ce programme, nous avons eu envie de faire réentendre ou découvrir quelques grandes chansons qui comptent dans le monde de la musique et dans celui qui nous a construit. Que ce soit par la carrière qu’elles ont eue ou par leur dimension émotionnelle ou comique, ces chansons sont devenues des repères ou des bijoux trop bien cachés.
Et, pourquoi se restreindre à la chanson d’une certaine époque ? Pourquoi ne pas faire arranger pour orchestre une version inédite mélangeant deux titres de Stromae, « le Brel des temps modernes » ou ne pas mettre en évidence les liens intimes d’une chanson avec la musique classique, comme l’ont fait Jacques Brel et Gérard Jouannest en s’inspirant d’un thème la 6ème Rhapsodie Hongroise de Liszt pour composer le standard qu’est devenu Ne me quitte pas ? Impossible aussi d’exclure une chanson parce qu’elle est noire, bleue, blanche ou jaune, les chansons que nous avons choisies ont une place dans nos cœurs.
Enfin, nul autre instrument mieux que l’accordéon ne symbolise, aux yeux du monde, la chanson française, aussi nous avons convié Roland Romanelli à se joindre à nous. Son parcours aux côtés de Barbara, une des déesses de la chanson française mais également la subtilité, la richesse, la modernité de son jeu se sont imposés à nous comme une évidence.
Nous voilà en route pour ce voyage au cœur de la chanson française. La France dont Pierre Perret disait : « ...celle des poètes, des musiciens, celle d’Armstrong, celle de l’accordéon, celle des chansons douces, des chansons graves, des espiègles, des humoristiques, des moqueuses ou celles truffées de mots qui font rêver d’un amour que l’on n’osera jamais déclarer à celle qu’on aime. »


Isabelle GEORGES & Frederik STEENBRINK
 

 

 Avec le soutien de

 Avec le soutien de
Nom Mise à jour